Le projet ElEnFoHA (Élèves, Enseignants, Formation d’Hier à Aujourd’hui) se situe dans la continuité du projet MaScoFE (Manuels Scolaires et Formation des Enseignants) porté par l’IUFM de Limoges puis par l’ESPE de l’Académie de Limoges (entre 2011 et 2015).

Notre ambition reste bel et bien l’internationalisation de l’école et de ses Masters en consolidant les partenariats existants (notamment pour la mobilité étudiante), et en développant les contacts formation/recherche avec de nouveaux partenaires et/ou dans de nouvelles directions avec nos partenaires historiques.

Ainsi, ce sont maintenant trois  parcours du Master MEEF (Métier de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation) qui sont concernés : le « premier degré », le « second degré » et l’« encadrement éducatif ».

Par ailleurs, le projet international de l’ESPE se veut fédérateur des recherches menées au sein de l’école en cohérence avec ses propres formations : histoire de l’éducation, didactique des disciplines scolaires et connaissance du public.

Ce sont les trois dimensions privilégiées dans ce projet qui se répondent les unes aux autres avec des perspectives synchroniques et diachroniques d’où « la formation des enseignants d’hier à aujourd’hui ».

La masterisation de la formation des enseignants a permis l’intégration de l’initiation à la recherche dans les parcours de formation, quels que soient les parcours. C’est bien dans cette direction que se portent tous les efforts de notre projet international.

Trois axes sont proposés :

–       Histoire de l’éducation (en lien direct avec le programme MaScoFE et les résultats obtenus) qui devrait permettre de mettre en place une ou plusieurs cotutelles de thèse avec le Brésil (notamment). Pendant que les étudiants des Master MEEF et les recherches sur ce thème se développent, il est important de continuer à faire vivre et consolider notre réseau international sur ce sujet (Angleterre, Espagne, Belgique, Brésil). Le projet international CAPES-COFECUB 807-14 « L’enseignement des mathématiques à l’école primaire, XIXe-XXe siècle : études comparatives, Brésil-France » a été prolongé jusqu’en 2017, et permet de confirmer les travaux déjà mis en place. En 2015/2016, l’ESPE de l’Académie de Limoges accueille trois étudiants en doctorat sandwich (sous la resp. de Marc Moyon), et trois collègues enseignants en post-doctorat. Tous ces supports sont financés par le projet CAPES-COFECUB.

–       Didactique des disciplines scolaires : tout naturellement, l’épistémologie des disciplines vient être complétée par leur didactique ; en Langues Vivantes  ou Sciences Expérimentales avec la prise en compte inévitable des Technologies de l’Information et de la Communication liées à l’Enseignement. Plusieurs équipes de recherche et de réflexion (ERR) se sont mises en place au sein de l’ESPE avec le Rectorat de Limoges, pour favoriser l’articulation formation/recherche dans nos Masters : l’ERR « enseignement des mathématiques et Anglais » avec des séminaires (en présentiel et en visio) avec nos partenaires de la Keele University, l’ERR « Devenir un établissement numérique », et les travaux menés sur le site de Tulle avec e-Twinning.

–       Connaissance du public : le dernier point de notre projet est centré sur les élèves, et une meilleure connaissance du public, selon deux axes novateurs : la mixité qui se développe comme thématique essentielle dans le panorama actuel de l’éducation et la prise en compte des liens entre école, famille-parents, style éducatif et développement sociocognitif des enfants. Aussi, c’est un développement vers les sciences de l’éducation et la sociologie qui complètent notre projet international.